Forum retrogaming
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 AJV - Final Fantasy : The Spirit Within

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
TechnoWolf
°°°°°°
°°°°°°
avatar

Messages : 1175
Date d'inscription : 19/02/2012
Age : 30

MessageSujet: AJV - Final Fantasy : The Spirit Within   Jeu 24 Mai 2012 - 15:01


Le début des années 2000 a été marqué par une invasion massive de blockbusters : les deux trilogies concurrentes Matrix et Le Seigneur des Anneaux, et quand je dis "concurrentes" j'entends par là que les deux avaient leur défenseurs qui prétendaient toujours que l'une prévalait sur l'autre, l'arrivée des films Spiderman aussi, des films qui font sourire aujourd'hui mais qui était anticipé à l'époque

Spoiler:
 

Les années 2000 sont aussi l'époque où on commence à abandonner l'idée de costumes pour faire un film et qu'on se met à sauvagement exploité les CGI, parfois pour le meilleur et parfois pour le pire. À l'époque, la dernière adaptation de jeux vidéos à l'écran que j'avais vu était le film Double Dragon qui en plus d'être stupide et mal réalisé, n'a pas grand chose à voir avec l'histoire du jeu original, ce qui n'est pas un défaut en soi. Si je devais résumer l'histoire de Double Dragon en une longue dissertation, ça ressemblerai à peu près à ça : copine s'est fait tuer, moi et frérot partir taper sur responsables. Fin. Donc ouais, l'histoire du film n'avait pas grand chose à voir. Donc le film aurait pu avoir une histoire plus épique, et au lieu de ça on avait le T-1000 façon Vanilla Ice, un colosse idiot en guise d'Abobo, une voiture sortit tout droit de Retour vers le Futur, des acteurs pas convaincants et des scènes de combat que même Wayne's World a mieux réalisé. J'ai pensé vous en parler de ce film, mais faudrait que je le revoie et franchement, je tiens encore au peu de santé mentale qu'il me reste. À la place je vais vous parler d'une adaptation de jeux vidéos qui a suscité nettement plus de promotion (notamment de la part du magasine de jeux vidéos à l'époque nouvellement arrivé : Gameplay RPG). Oui, je vous l'avoue dans cet article là : j'étais un avide lecteur de Gameplay RPG, ignorant ainsi les parti prit de cette "nouvelle" presse, leurs remarqués parfois profondément basses et leur plume euh... ouais, bon bref... j'avais 14 ans, ça peut se comprendre, non ? vous lisiez "Courrier International" à 14 ans, vous ?

Le numéro 2 de Gameplay RPG eut l'effet d'une bombe atomique dans ma tête : il y avait déjà les premières images de Final Fantasy IX sur Playstation, qui allait sortir en France 6 mois plus tard et qu'on ne pouvait tout simplement pas attendre, et il y avait aussi l'annonce plus ou moins officielle du film "Final Fantasy". Je crois qu'à l'époque il s'appelait juste "Final Fantasy : The Movie", et personne ne savait trop de quoi parlerai le scénario. Une chose était sûre : faire un film sur Street Fighter ou Mortal Kombat, c'est pas difficile : vous prenez des acteurs ressemblant au personnages du jeu, vous écrivez un scénario débile servant de prétexte à se battre et bastoooon ! avec une licence comme Final Fantasy, ça va pas être aussi simple. Je vous rappelle que Final Fantasy VII et VIII sont considérés par les fans comme les meilleurs (ok, c'est deux clans qui s'entre-tuent juste pour prouver que l'un est mieux que l'autre). Qu'est ce que les fans ont préféré dans ces deux Final Fantasy ? le scénario (si si, Kilirane, c'est important), et je ne reviendrai pas sur ce que je pense des scénarios de ces deux jeux. Donc, quelle était la grande attente des fans que Squaresoft devait ABSOLUMENT satisfaire....?


"La fille doit avoir des gros nénés ?"

?! ... N... Non... on s'attendait à... euh... un scénar' de ouf. Et évidemment, on ne l'a pas eu. Le film eut un succès médiocre par rapport aux attentes, et ce fut une perte pour Squaresoft financièrement parlant, une perte telle que la firme entra dans des difficultés financières dont la seule issue viable pour elle fut la fusion avec Enix. Pour remettre les choses dans le contexte de l'époque : Enix et Squaresoft étaient les deux grands rivaux sur le terrain du J-RPG depuis l'existence de la NES (Famicom au Japon), voir ces deux-là fusionné était une impossibilité statistique pour les fans. La plupart des personnes, notamment les fans de Final Fantasy, sont sortit des salles révoltés par ce film, ou dans l'incompréhension totale du fait que d'une part ce film n'avait RIEN à voir avec n'importe lequel des Final Fantasy (pas d'éléments récurrents, à part pour un nom) et d'autre part le scénario n'avait aucun sens. ENFIN les fans reconnaissaient unanimement un scénario sans aucune consistance, dommage qu'ils aient pas eu la même présence d'esprit lors du générique de fin de Final Fantasy VIII, hm ? mais je m'éloigne de mon sujet. Quoiqu'il en soit, je me suis lancé dans les adaptations de jeux vidéos, je DOIS passer par ce film. Et laissez moi vous dire, même après l'avoir revu récemment pour justement préparer cet article, je n'ai RIEN compris et c'est au niveau "je me demande si je suis capable de résumer ce film". Je vais essayer. Plongeons dans l'univers de Final Fantasy : The Spirit Within.

Le film démarre dans notre monde à nous, au lieu d'un monde inventé de toutes pièces, en 2065, et nous révèle qu'à ce moment là on vivra dans un chaos monstre, où les villes sont ravagées et où les humains survivant se sont réfugiés dans une ville nommé "Barrière" (get it ? c'est un sort de magie... ça pare les attaques physiques... même si là c'est sensé repousser des créatures spirituelles. C'est naze comme référence, en fait). Nous avons alors droit à un rêve mettant en scène le personnage principal, le Dr. Aki Ross (Toriyamoss ? hein ? hein ??) qui se retrouve en plein milieu d'une débandade de créatures bizarres et, autant le dire, vraiment très moche. Et elle se réveille à ce moment là, cliché spotted. Une machine au dessus d'elle s'active "rêve enregistré" ... ouais parce que dans un futur apocalyptique où on est menacé de se faire tuer par des fantômes, on invente des machines pour enregistrer les rêves... faut avoir le sens des priorités dans la vie...

Aki décide d'enregistrer son rêve parce que.... pourquoi pas. Cette demoiselle cherche deux choses dans sa vie : trouver un sens à ce même rêve qu'elle fait à chaque fois (personnellement je pense que c'est parce qu'elle a trop regardé le Roi Lion) et aussi retrouver des artefacts ou des morceaux artefacts parce que cela permettrait, selon les calculs de son boss, de détruire les fantômes qui attaquent l'humanité. J'aime bien cette supposition totalement aléatoire, je sais qu'elle a plus que ça comme preuve de ce qu'elle avance, mais voila, elle dit juste aux gens "on va tuer ces monstres en leur balançant des artefacts à la tronche" ; elle ne peut pas clairement expliquer sa condition et sa théorie ? Un artefact est alors détecté dans la ville et notre savante experte en communication commence alors ses recherches, jusqu'à ce qu'elle se retrouve attaquée par des monstres oranges transparents... bref, des fantômes. Un vaisseau arrive alors avec à son bord Master Chief de Halo qui amène sa troupe et qui flingue les monstres. Naturellement, toute cette équipe est constitué de bouseux au lvl 1, et les mitrailleuses ne font guerre plus que 14 de dégâts grand maximum. L'heure est à la retraite, les soldats interpellent Aki.

- "Vous êtes dans une zone interdite" (sur M6?) "Vous ne pouvez pas rester ici sans autorisation, je dois vous arrêter"
- "Alors arrêtez moi, mais avant aidez moi à trouver ce que je cherche"

Ce que Aki cherchait se révèle être une plante. Une plante qui contenait un artefact de... euh... "magie". Après une deuxième séquence combat, les protagonistes fuient à bord du vaisseau de l'armée.... j'imagine qu'Aki s'en fout d'avoir garé son bolide en zone interdite, ou qu'il n'y a pas de parc-mètre dedans, parce qu'elle les suit. Elle se fait ensuite apostrophé par les soldats.

- "On a risqué notre vie pour une plante ?!"
- "Cette plante vaut plus que vos vies" Ouais, ouais... de rien d'avoir sauvé tes miches, au fait, pétasse !
- "Tu n'as pas changé Aki"

Eh oui, Master Chief se révèle en fait être Gray, ancien "copain" d'Aki Ross, et autant le dire maintenant avant que vous ne soyez trop excité par cette idée : leur pseudo histoire d'amour n'amènera rien que des situations clichés assaisonnées de conversations gênées entre les deux personnages. Gray, en plus d'avoir une tronche d'acteur de série B et d'être doublé par Alec Baldwin, est le capitaine de l'équipe militaire, la seule qu'on va voir dans tout le film, et a autant de personnalité qu'une souche d'arbre. Ils rentrent donc au bercail et passent tous au scanner, Aki fait sa mijaurée parce que son statut (qu'elle n'explique pas) lui permet d'éviter ça mais Gray refuse et lui somme de passer immédiatement au scanner. C'est pour cela qu'il devant elle (en bon Georges Abitbol qu'il est "bon, pousses toi, laisses moi passer !"), sauf que : problème, le scanner a détecté quelque chose dans le corps de Gray, il est visiblement infecté. A l'instar d'Urgence où dès qu'un patient apprend qu'il a une maladie, il s'effondre dans le coma et meurt cinq secondes après, Gray passe d'un état "j'vais très bien" à "Je ne regrette qu'une chose..." sans aucune forme de transition...

Aki pense que c'est l'occasion idéale pour contester de nouveau le passage au scanner, et décide de s'occuper de Gray en envoyant des radiations. C'est là où on se rend compte que le film n'en a rien à faire de nous : dans la même scène on nous sort que des fantômes nous attaque, qu'on peut être infecté, qu'il y a des zones interdites dans lesquelles circuler est un crime passible de la peine capitale, et tout cela sans aucune explication... il semblerai que The Spirit Within ait davantage emprunté à Final Fantasy VIII qu'à son prédécesseur en terme de qualité de scénario et d'explications.

Spoiler:
 

Bon, à sa décharge, Final Fantasy VIII nous expliquait au moins un peu le contexte global du monde... jusqu'au CD 3 où là il n'en avait plus rien à foutre de nous.

Evidemment, Aki sauve Gray in extremis, et tout le monde est content. Entre alors le Dr. Cid, qui a autant à voir avec les Cid de Final Fantasy que de cheveux sur la tête, il pouvait s'appeler "Dr. Massvirovic" que ça n'aurait rien changé à la choucroute. Il dit qu'il s'occupe d'Aki Ross ... silence gêné... et il l'emmène dans son laboratoire (ambiance lourde de suspicion chez les militaires, les plus courageux d'entre eux pouffent dans le fond). Une fois dans le labo on apprend qu'Aki a collecté le 6e artefact, et qu'il n'en reste plus que deux. Donc on se rend compte que le film démarre à plus de la moitié de la quête, qu'Aki est en fait au lvl 55, et que normalement le dernier boss devrait plus être très loin. Ouf ! j'ai vraiment cru que j'allais me taper tout les artefacts. Maintenant que j'y pense, ça aurait été énorme, quand même, de commencer Final Fantasy VII avec les armes déjà en train de se balader sur Terre et d'attaquer Midgard... je donnerai pas cher de la peau du pauvre malheureux qui démarre niveau 1 et dont la première quête c'est de voir aller torcher l'une des armes aquatiques... like a boss.


"... Et sinon, Dr. Ross... vous avez déjà joué à Killzone ?"

Aki doit se préparer à trouver le 7e artéfact, mais d'abord il faut aller parler devant le conseil. Qu'est ce que ce conseil ? comment est-il constitué ? quel genre de système politique peut être mit en place dans une situation de crise comme celle ci sans que ça ne vire à une pseudo-dictature militaire ou le pouvoir n'est pas tant concentré dans les mains d'un leader charismatique qu'il s'échappe rapidement dû à la panique générale à cause de la crainte de mourir à n'importe quel moment...? eh bien désolé, mais ce film ne répond pas à ces questions, ce qu'il y a d'important à savoir dans ce conseil c'est qu'on nous présente le Général Hein, qui a autant de charisme qu'une bouteille de ketchup.


"Je vous annonce qu'il y a un méchant dans la salle ! Indice : ce n'est pas moi"
Le général Hein n'est pas un homme chanceux : il a un nom de méchant, il a une tête de méchant, il a un long imper en cuir de SS méchant, il a une voix de méchant, il complote dans le dos du conseil, seul dans la pénombre, tel un méchant. Bref, toute cette aura de méchant l'a probablement rendu un peu aigri......... et aussi un peu con. En effet il défend que pour tuer les spectres il faut utiliser le canon Zeus, canon placé en orbite (construit parce qu'à l'époque on savait pas quoi faire de nos fonds tellement on en avait.... attendez, c'est pas comme si y'avait eu une crise mondiale en 2010, hein, faut arrêter de déconner) contre le Dr. Cid qui lui défend le fait qu'il faille trouver des artefacts cachés dans divers êtres vivants. Quel argument le général Méchant a à répondre contre ça ?

"Foutaises ! les fantômes ça n'existe pas !"

... Si, imbécile, la moitié de la population s'est faite tuer en se faisant voler leur âme par des créatures oranges et transparentes qui passent à travers la matière.... donc, oui, clairement, des fantômes, là, on en a !

Voila pourquoi je dis que le Général Hein est un peu con, parce qu'il prétend que les fantômes n'existent pas et... la scène suivante on le voit regarder l'air mélancolique une photo de sa femme et de sa fille qui se sont faites tué par des fantômes. Donc voila, il se contredit en plus, cet abruti de nazi.

Aki parvient à prouver qu'on peut maîtriser les fantômes quand ils nous infectent Dieu sait comment parce que... c'est une infectée. Et au lieu de développer un anti virus, elle décide de chercher ses artefacts bidons. Okay, c'est le moment où je voulais en arriver pour expliquer une chose sur Aki : elle en est à son 6e artefact trouvé, sa théorie semble se tenir, et ce n'est que maintenant qu'elle explique ça au conseil. Je pense que dans un cas pareil, les premiers balbutiements de solution viable, aussi étrange puisse t-elle être, auraient été largement apprécié par le conseil, et agir en secret ne fait que retarder les recherches et surtout rendre suspecte la personne qui travaille dans l'ombre. Le conseil n'aurait vraiment pas cru à l'histoire ? ce n'est pas ce qu'il a l'air de faire pourtant, quand il voit les démonstrations d'Aki ; peut être peut-il aider ? envoyer des troupes ? financer les recherches de Cid ? tenter de coopérer et développer le plus de moyen possible pour trouver les artefacts manquants ?

Non non, au lieu de cela, on va bosser en secret et enregistrer nos rêves, puis refuser de passer au scanner après s'être fait repérée en train de vagabonder en zone interdite. Je suis sûre que le conseil va adorer ce genre de comportement et ne pourra pas nous classer comme sujet aussi incontrôlable que dangereux.

Et, miracle, le conseil la croit. Autant je pense que les gens de Barrier City méritent de mourir, autant je me dis que personne ne pourrait accréditer un gugus comme le Général Hein. Il aurait dû envoyer son lieutenant pour défendre son cas, le lieutenant Beau-gosse.

Scène suivante : elle passe toute la ville au scanner... et Gray vient la rejoindre, on en apprend un peu plus sur les artéfacts précédemment trouvé, dont un qui était dans le corps d'une petite fille. Lol, Aki a charcuté une gamine de 7 ans pour un artefact, et le conseil continue à lui faire confiance... la fille est une savante folle... que quelqu'un l'enferme. Evidemment, nan, personne ne va l'enfermer parce que tout le monde a envie de se la taper (oui, je crois qu'il est sage de dire que si Gray a pu le faire, même moi j'y arriverai). Si vous ne me croyez pas (sur le fait que Barrier City veuille passer sur Aki, hein), voici l'image qui revient le plus souvent quand je tape "Spirit Within" sur google image, et aussi l'un des premiers clichés et arguments de vente du film


Ceci est une page appartenant à un magasine américain de modèle féminin, et je parle là de vraies femmes. Donc, évidemment, vous allez vous demander pourquoi une fille en image de synthèse est élue 87e plus belle femme de l'année...

Okay, j'aimerai revenir là dessus. Avant que ce film ne sorte, Aki Ross était déjà connue pour être plus qu'un simple personnage de film. Elle était une vrai-fausse actrice, la première du genre (et dernière aussi), prévue pour apparaître dans d'autres films. Final Fantasy : The Spirit Within est le premier film en image de synthèse photo-réaliste, et il était sensé amener une nouvelle génération de film, qui auraient eu leurs propres acteurs en image de synthèse. Le flop commercial qu'il engendra empêcha bien sûr toute tentative de reprise et le concept tomba à l'eau.

Pour ce qui est de l'argument de vente en lui-même, bah, ils nous font le coup depuis Final Fantasy VII avec Tifa et ses énormes seins ... sérieusement, n'importe quelle personne normalement constituée ne s'attarderai pas à baver sur un personnage créé par des images de synthèse... c'est juste une image, bon sang... comment pouvez vous vous laissez avoir par de telles bassesses ?!

Spoiler:
 

De retour dans le bureau du général Pasgentil, on apprend qu'il donne à Gray la mission de surveiller Aki parce qu'il pense qu'elle est peut être tombée sous l'emprise des fantômes (Bon, tu y crois, finalement, ou pas aux fantôme, coco ?). Avant que Gray ne considère l'option de raconter ou non comment Aki a joyeusement charcuté une fillette pour un de ses artefacts, il est envoyé en mission pour espionner sa chère et tendre. Sérieusement, général ? vous voulez espionner Aki... et vous choisissez Gray... celui qui a le plus de chance de vous trahir et de se joindre à sa cause... c'est le choix le plus stupide que j'ai vu depuis que Seifer a choisit de torturer Squall pour avoir des informations. Choisissez un homme de confiance, ou un type spécialisé dans l'infiltration, ou faites la suivre par un sniper.

Quoiqu'il en soit, nouvelle mission pour aller chercher le 7e artefact trouvé dans les Terres Mortes. Pourquoi les Terres Mortes ? parce que comme pour la mer, on ne coule pas dedans....................... non attendez, c'est idiot comme explication. Ah ouais, j'me rappelle, parce qu'il n'y a aucune vie sur ces terres à part un aigle qui se promène. Ce qui choque un des soldats mais Aki donne une explication scientifique et rationnelle

"Il attends que la vie revienne"

...

Je commence à croire que le bac S à leur époque est moins sélectif qu'à la notre... et on se plaint de notre système scolaire.

Enfin bref, ils trouvent leur artefact Chozo et se font attaquer par des fantômes. Ils s'enfuient in extremis. Pendant ce temps la, le Général Darth Heinor décide de prouver au conseil qu'ils ont tort de faire confiance à Aki, et parvient à s'emparer de l'enregistrement du rêve de cette dernière, oui les verrouillages de porte aussi sont foireux à Barrier City. Ceci est la preuve flagrante, selon lui, qu'Aki est bel et bien tombée sous l'emprise des fantômes. Et au lieu d'uploader ça sur YouTube afin de faire le buzz, il décide de garder ça pour lui et d'ouvrir les barrières de la ville qu'il est censé protéger. Cela aura pour effet de faire rentrer des fantômes dans la ville, et forcera le conseil à lui autoriser à activer le canon Zeus.


Et comme on pourrait s'y attendre, le plan marche aussi bien que mettre son chien sur un skateboard en espérant qu'il survive à la descente. Trop de fantômes entrent dans la ville, ce qui provoque la méga mémerde. Aki rentre (Toryiamentre ? hein ? hein ??) à ce moment là et constate que les habitants de la ville sont dès à présent tous à deux jours de la retraite. Elle va d'urgence voir le Dr. Cid qui leur dit que le 8e artéfact se trouve au cœur même de Gaia (Han ben ça alors). Qu'est ce que Gaia ? apparemment c'est la source de tout ces spectres, et la révélation finale : une météorite s'est écrasé sur la Terre, autrefois c'était une planète. Et les fantômes sont les âmes perdues des habitants de cette planète qui a été détruite parce que...

Spoiler:
 

Bref, on combat des fantômes énervés de la mort de leur planète qui se vengent sur nous parce que... pourquoi pas. Les motivations des gens dans ce film sont vraiment travaillées. Shakespearien.

Après le succès de l'opération "sabotons la sécurité pour que le conseil nous donne accès au canon Zeus", on voit le général Hein devenu général dépressif qui s'apprête à se suicider (POURQUOI ? ton plan a marché). C'est alors que le conseil l'invoque : il a désormais accès au canon Zeus. Cette nouvelle le ragaillardit et il part donc sur le canon orbital qui ne servait jusqu'à présent à rien. Aki et Grey tente de réparer leurs vaisseaux alors que les spectres ravagent la ville. Il est juste de dire que les autres membres de l'équipage qui ne servaient à rien si ce n'est du comic relief, sont désormais eux aussi à deux jours de la retraite. Ils terminent les réparations du vaisseau ET ILS MEURENT. Bouhouhou....

Allez, pour célébrer leur mort, je vais vous faire un bref recap' de qui l'on a perdu :

Le mec drôle qui fait des blagues et dont vous trépignez d'impatience de voir mourir dans d'atroces souffrances

La fille garçon manqué qui tire la gueule tous le temps et qui n'est pas jouée par Michelle Rodriguez (cette dernière était occupée avec un autre film, à ce moment-là... mais on y viendra quand on y viendra...)

Et, bien entendu, comme dans tous les films d'action fantaisie mal écrits, ces morts allument littéralement Aki et Gray qui se roulent une méga pelle avant de partir au combat final. Okay, le décompte pour l'un de ces deux gay lurons est lancé. Un seul d'entre eux reviendra vivant, et vous le savez.


Enfin bon, si c'est une actrice en image de synthèse, on est en droit de penser qu'elle peut avoir un peu plus d'expressions... on en dira autant pour Gray, ceci dit.

L'arrivée d'Aki et Gray au cœur de Gaia est mouvementée parce que le général Nazi décide de tire avec son canon spatial. Et non, cela ne créé pas de trou dans la couche d'ozone ou quoi, le canon fait même du bruit dans l'espace et l'impact est terriblement bien visé pour un tir porté aussi loin. Ce qui a pour effet de foutre Gaia en l'air et de détruire le 8e artefact. Les fantômes aussi semblent disparaître mais en petite quantité, il en vient d'autres de plus en plus gros... les tirs n'ont pas l'air assez puissant, rah ! je savais bien que ça servait à rien de construire ce méga canon dans l'espace !

Le général Bouuuuhvilainméchantpasbeauavecunnomallemand décide de tirer encore et encore jusqu'à ce qu'il n'y ai plus de fantômes....... ou que le canon surchauffe et explose... wait, what ?!

Aki et Gray se rendent alors compte que finalement, le spectre qui possédait Aki était le 8e artéfact. Euh... explications ? C'était ça ce que les rêves d'Aki voulaient dire : elle a le huitième artéfact en elle et va pouvoir sauver le monde. Ce qui impliquera qu'elle doive se sacrifier et qu'enfin le monde puisse vivre en paix... ce sera une tâche lourde, mais si une petite fille de 7 ans était prête à sacrifier sa vie, Aki Ross pourra probablement...


... Sérieusement ??!!!

Elle a charcuté une gamine, entraîné les compagnons de Gray à la mort, et maintenant son copain doit mourir pour elle ?!!! cette fille est la pire garce que j'ai jamais vu... elle a probablement tué plus de monde dans ce film que le général Hein ! et c'est en elle que l’artefact qui va sauver le monde repose ?!! en quoi cela est-il juste ?!! je me fous de savoir ses mensurations où la taille de son bikini, cette fille doit être guillotinée ! sur le champ !

Bref, elle communique son artefact via le fantôme de Gray qui disparaît après avoir dit un "I love you" digne d'un mauvais film romantique... imaginez si Di Caprio avait sorti ça dans Titanic au moment de couler dans l'eau. Le canon Zeus surchauffe et explose, et les fantômes s'arrêtent de massacrer leur monde.

Les spectres disparaissent, Aki regarde vers le lointain, un aigle passe (probablement celui qui "attend que la vie revienne") et générique de fin.

Comment se film est-il donc ? Duuuh... j'ai vu ce film à 14 ans, j'ai rien capté... je l'ai vu y'a une semaine... pareil. Ce que je peux dire c'est que le scénario a des trous où on pourrait faire passer toute une meute de chocobos, Aki est un personnage plus dangereux que les méchants, le reste des personnage est inintéressant et... si ce film avait ne serai ce qu'un peu de ressemblance à un Final Fantasy, pour battre les spectres, les héros se seraient contenté de bombarder Gaïa de queues de phénix...

Qu'y a t'il de bien dans ce film ? bah... la qualité des images de synthèses est incroyable. Même aujourd'hui elle a de la gueule, et certains films d'animations sortis après sont mêmes moins bien faits... Resident Evil Degeneration. Si seulement ce film avait eu un peu de ressemblance avec ne serai ce qu'un seul Final Fantasy... de préférence le VIIe, à mon goût le meilleur. Vous vous imaginez ? vous mélangez un film bien faits comme celui là, et un bon jeu comme Final Fantasy VII... qu'est ce qui pourrait aller mal avec un tel mélange ???!!!!

Spoiler:
 

Note : cet article est dédié à la mémoire de toutes les personnes qui furent tuée lors de l'invasion de Barrier City. Aki Ross et le Général Hein furent sommairement exécutés sur la place publique après plusieurs semaines de tortures.

_________________
We wuz admins n' shiet


Dernière édition par TechnoWolf le Dim 24 Nov 2013 - 0:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
cityhunter
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 530
Date d'inscription : 26/04/2012
Age : 29
Localisation : Djerba, Mednine, Tunisia

MessageSujet: Re: AJV - Final Fantasy : The Spirit Within   Jeu 24 Mai 2012 - 15:51

la serie Final Fantasy et cool ^^
mais wpirit within et cool avec cette chercheuse qui a dans le corps ce quelle a dans le cerveau ( heureusement )
joli document merci

_________________
RGS ( Retour Gènial Spéciale  Twisted Evil  <=
Revenir en haut Aller en bas
Kilirane
°°°
°°°
avatar

Messages : 369
Date d'inscription : 17/05/2011

MessageSujet: Re: AJV - Final Fantasy : The Spirit Within   Jeu 24 Mai 2012 - 16:06

Hum j'ai lu et j'avoue que je suis globalement d'accord Smile

Bon j'ai pas trouvé le film si mauvais, mais je l'ai effectivement trouvé sans rapport avec la série (hormis le fait que le scénario soit signé sakaguchi il n'y en a pas en fait....)

Ce qui est vraiment dommage en revanche c'est quel es pertes financières engendrées par ce film ont ruiné square au point qu'enix les rachète et que ce cher sakaguchi quitte le navire, en compagnie d'autres grands noms :'(

Sans se film, Square enix n'aurais jamais existé, et on aurais toujours eu square et enix face a face a toujours tenter de surpasser celui d'en face Smile ...

En revanche j'ai beaucoup aimé le scénario de FF8 Wink parce que justement riche en rebondissements et bien ficelé. Ensuite certes un peu confus parfois... Enfin bon du coup j'irais lire ton article sur FF8 histoire de comprendre ton état d’esprit :p

Et concernant advent children j'espère que tu prendra le soin de faire la différence entre la première version et la version complete, qui apporte tout de même beaucoup a mes yeux ^^ (puisque cette version ajoute beaucoup de scènes de dialogues, et refond les scènes de combats)
Revenir en haut Aller en bas
Psyhodelik
°°°°°°
°°°°°°
avatar

Messages : 2217
Date d'inscription : 08/05/2011
Age : 34
Localisation : Bondy

MessageSujet: Re: AJV - Final Fantasy : The Spirit Within   Jeu 24 Mai 2012 - 21:04

Superbe article. J'avais rien compris a l'époque. De plus je n'aime pas tout c'est scénario alembiquer avec un message pseudophilosophique et métaphysique.... C'est lourdingue a la fin.... Sinon il m'avait laisser un assez bon souvenirs avec le temps Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.testmode.fr
Nicoscolosse
°°°
°°°
avatar

Messages : 579
Date d'inscription : 27/03/2012
Age : 23
Localisation : Essonne

MessageSujet: Re: AJV - Final Fantasy : The Spirit Within   Ven 25 Mai 2012 - 0:11

J'ai du le voir y'a moins d'un an, et moi je l'ai bien aimé, ce film. Déjà c'est joli, et puis le scénar' m'avait pas choqué. M'enfin moi je suis pas très critique sur les films...
J'ai pas encore vu Advent Children, j'attends de m'être fait le jeu avant.
Pour FF8, faudra que j'aille lire ton article dessus, parce que t'as pas l'air de l'apprécier (et étant donné qu'il a une place importante dans mon I love you, j'aimerais voir sur quels points tu ne l'apprécies pas). Par contre je verrai ça demain, parce que là vais me coucher.

Chouette article en tout cas.
*Et chouettes images de demoiselles légèrement vêtues (il faut croire que je ne suis pas une personne normalement constituée).*
Revenir en haut Aller en bas
Psyhodelik
°°°°°°
°°°°°°
avatar

Messages : 2217
Date d'inscription : 08/05/2011
Age : 34
Localisation : Bondy

MessageSujet: Re: AJV - Final Fantasy : The Spirit Within   Mer 31 Oct 2012 - 23:25

Check

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.testmode.fr
promethe
°°
°°
avatar

Messages : 179
Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 30
Localisation : Béthune

MessageSujet: Re: AJV - Final Fantasy : The Spirit Within   Jeu 1 Nov 2012 - 11:10

j'aime quand tu parle de la photo du docteur en petite tenue.. ont parlera pas de ceux qui ont acheté Dead Or Live 5 pour les boobs enerver
Revenir en haut Aller en bas
TechnoWolf
°°°°°°
°°°°°°
avatar

Messages : 1175
Date d'inscription : 19/02/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: AJV - Final Fantasy : The Spirit Within   Jeu 1 Nov 2012 - 11:51

promethe a écrit:
j'aime quand tu parle de la photo du docteur en petite tenue.. ont parlera pas de ceux qui ont acheté Dead Or Live 5 pour les boobs enerver

DoA est un jeu qui se vend précisément sur les boobs.

_________________
We wuz admins n' shiet
Revenir en haut Aller en bas
promethe
°°
°°
avatar

Messages : 179
Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 30
Localisation : Béthune

MessageSujet: Re: AJV - Final Fantasy : The Spirit Within   Jeu 1 Nov 2012 - 14:20

C'est malheureux pale

Bref sinon complètement d'accord avec toi ? ce film est une daube 🇵🇷

Comme la dit mon cher camarade Kili, j'espère que tu sera plus souple avec le VII ( édition complète ) :pv:
Revenir en haut Aller en bas
TechnoWolf
°°°°°°
°°°°°°
avatar

Messages : 1175
Date d'inscription : 19/02/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: AJV - Final Fantasy : The Spirit Within   Jeu 1 Nov 2012 - 18:55

l'article a déjà été écrit... et tu l'as lu... normalement... puisque tu y as répondu

_________________
We wuz admins n' shiet
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: AJV - Final Fantasy : The Spirit Within   

Revenir en haut Aller en bas
 
AJV - Final Fantasy : The Spirit Within
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Final Fantasy XIV
» [PSP] Dissidia : Final Fantasy
» Final Fantasy XIII
» Final Fantasy Tactics A2 : The Sealed Grimoire
» Final Fantasy XV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Retro Game Space :: AU COMPTOIR DU GEEK :: >>> CAFÉ RGS -
Sauter vers: