Forum retrogaming
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 The Legend of Zelda - Ocarina of Time

Aller en bas 
AuteurMessage
TechnoWolf
°°°°°°
°°°°°°
avatar

Messages : 1235
Date d'inscription : 19/02/2012
Age : 30

MessageSujet: The Legend of Zelda - Ocarina of Time   Mer 13 Mar 2013 - 23:08

Il y a fort longtemps, dans un pays lointain, très lointain…

Un jeune garçon, en passe de devenir un jeune homme, connaissait un sommeil troublé, en proie à de terribles cauchemars dans lesquels la fille pour laquelle son cœur battait s’enfuyait à dos de cheval… et derrière se tenait un homme vert immonde.

Ce jeune garçon s’appelait le TechnoWolf, et le type en vert était le Seigneur des Clés (lorsque vous êtes à 58 min dans Atmosfear, et que la musique fout la trouille… brr).

Oh, pardon, vous pensiez peut être que je parlais de l’autre gamin qui connaissait un sommeil troublé également, parce qu’il voyait un mec en vert. Mais il y a une énorme différence entre ce monsieur là et le mien. L’un a un nez incomparablement plus gros.

Vous voulez que je vous raconte ce qu’il s’est passé avec le type au gros nez ? beh, ce n’est pas que ça m’embête, mais c’est une longue légende qui remonte à il y a plusieurs années, qui a été remaniée avec le temps…

Très bien, vos désirs sont des ordres… nous allons donc ré-ouvrir une fois encore le livre sacré contenant la légende de l’Ocarina du Temps… du temps qui passe, hein, pas de la météo… cela dit ça pourrait faire une bonne idée pour un prochain Zelda…



Chapitre I) Koh-kiri Lanta.


Tout commence dans une forêt paumée... eh oui, une forêt nommée la Forêt Kokiri. Personne d’autre que les habitants de cette forêt n’est jamais entré dedans, et on peut les y comprendre. Apparemment, « Kokiri » serait l’équivalent hylien de « ennuyeux ». En effet, les activités dans cette forêt se limitent à déraciner des buissons placés hasardeusement, cacher des rubis dans les hautes herbes, rester assis et attendre que quelqu’un passe pour lui dire qu’il peut nous parler en nous ciblant avec un certain « bouton Z » (où, plus explicitement, en regardant ladite personne). Niveau musique, apparemment même Maxime Leforestier n’a pas voulu venir faire de concert (ce qui est étonnant vu son nom). La population est bien basse, c’est-à-dire en dessous de dix kokiris (une petite vingtaine si l’on considère la fée qui accompagne chacun d’entre eux), dont seulement deux femmes. Une espèce vouée, donc, à la consanguinité sordide comme les pharaons égyptiens ou les habitants du Nord-Pas-de-Calais, à moins que certain soient barrés au point de se farcir sa fée… ce qui créerai des immondes petits mélanges difformes de nain de jardin et papillon humain avec des nibards, je vous laisse imaginer le résultat. Tout se petit monde est théoriquement gardé par l’Arbre Mojo, le vénérable arbre géant qui défendra ses kokiris adorés, ainsi que les fées qui accompagnent ces derniers, dusse t’il y perdre la vie. En clair, si un arbre est le seul moyen de défense, les kokiris sont foutus en cas d’invasion barbare, Goron ou Zora. Mojo, parfois surnommé « Momo », ouvre la première scène de notre histoire en appelant une de ses fées, alors qu’il se réveille en sursaut, avec des sèves chaudes.

« Navi.. Navi... ma fée... réveille-toi... je sens un danger » une petite fée arriva devant l'arbre
« Oui, vénérable arbre Mojo? »
« Dis-moi... le... le sans ami qui squatte, là... enfin, ce garçon sans fée... »
« Link? »
« Oui, voilà, j’retiens jamais son nom débile... quoiqu'il en soit... j'ai besoin de lui, amène le pronto! J'ai un boulot à lui proposer! »
« Tout de suite... autre chose? »
« Oui, une pizza! »
« Quatre saisons, comme d’habitude? »
« Non, je digère jamais la neige sur la partie hiver... »

La fée se mit en route pour aller jusque chez Luigi (tous les pizzaïolos s'appellent Luigi c'est bien connu... et les plombiers s’appellent Mario). La gamine a quand même réussit à se perdre en chemin, parce qu’elle fonça vers la sortie en saluant le peu de monde présent dans cette forêt (qui, maintenant que j’y pense, ressemble vraiment davantage à une plaine), se retourna ensuite pour chercher son chemin, et est même parvenu, tenez vous bien, à se prendre un grillage en bois visible à 100km dans la face. Cette aventure va être épique si cette demoiselle ailée accompagne notre héros tout au long de l’histoire. Après de nombreux détours, beaucoup de zigzags, et quelques ecchymoses (à chaque fois le même grillage) notre brave Navi arriva chez Link pendant que l'Arbre Mojo mangeait sa pizza. Navi tenta de réveiller le kokiri, totalement endormi, le 13e des travaux d’Hercule, dirons nous...

« Link, le vénérable Arbre Mojo désire te parler » rien « ...Link... réveille-toi, petit paresseux! » toujours rien « LINK!!!! » rien de rien.

Navi décida de ne pas se laisser impressionner et vola en cercles autour du kokiri en hurlant comme une hystérique, parlant de la destinée du monde, que l’avenir appartenait à ceux qui se lèvent tôt, de la valeur du travail, de la famille, de la patrie… de pourquoi Sarkozy n’était pas assez à droite… bref des trucs de hyliens que de simples mortels tels que nous ne pourrions jamais comprendre. De toute façon, Link dormait toujours, et à voir son air béat, il devait y avoir une belle brune dans son rêve. Mais enfin, le réveil de Link sonna, ce qui réveilla notre jeune héros d’une traite. Mal réveillé, il l’éteignit en se servant de la petite créature qui volait au-dessus de sa tête en criant.

« ...Enfin, tu es réveillé... » dit Navi après s'être remise du choc
« Qu'est-ce que t'es...? »
« Je suis Navi, ta fée… ravie de faire ta connaissance... le très vénérable Arbre Mojo désire te parler... c'est un honneur pour toi... »
« Sérieux ?! j’suis pas d’humeur à ça, elle peut pas venir me parler directement ici cette vieille souche...? »
« Mais... Link! Tu te rends compte de ce que tu dis?! »
« Oui… »
« Tu insultes notre très vénérable arbre Mojo !! »
« Et ? »
« Il est notre protecteur à tous et nous lui devons le respect le plus absolu !! »
« … Et … ? »
« … Et c’est parce qu’il n’a aucune idée de ce que le mot « loyer » veut dire que tu dors ici gratuitement »
« Ah, ça c’est pas con… »
« Donc…….. ? »
« Oui… ? »
« Va immédiatement le voir! D'autres Kokiris tueraient pour voir le très vén... »
« Vénérable Arbre Momo... je sais... »

Link se leva, bougon, et alla voir l'Arbre Mojo, cependant, à peine sorti de sa baraque, une kokiri aux cheveux verts accourut pour voir ce qui semblait visiblement être son maitre à penser au réveil. Le sang de Link ne fit qu’un tour à la vue de cette dernière, apparemment les sentiments entre ces deux-là étaient aussi opposés que les fans de Sony et ceux de Microsoft.

« Liiiiiiink!!! » hurla t'elle
« Oh non, Coconne à deux heures!! » dit Link en pensant prendre la fuite, cependant, la jeune kokiri savait où étaient toutes ses cachettes, Link dut se rendre à l'évidence et répondre à son admiratrice « ... Que veux-tu, Saria? »
« Tu as enfin une fée... je suis si contente, hihihi »
« … Euh... hahaha... écoutes t'es radieuse, mais j'ai à faire avec le vieux trou du cul alors... »
« Qui ça? »
« L'Arbre à deux sous qui vaut pas un rond! »
« Ah... Le très vénérable Arbre Mojo »
« Oui, cet arbre là... »
« On y va à deux, alors... »
« NON ! »

Link s'échappa des griffes de Saria et alla jusque devant l'entrée de la clairière où se trouvait l'Arbre Mojo. Mais alors qu'il allait entrer, un autre kokiri s'interposa. Un garçon cette fois.

« Hop là... où tu crois aller comme ça...? » dit-il
« Laisse-moi passer, Mido, l'Arbre idiot veut me voir... » répondit Link
« Peuh! Comment ça... tu dois avoir une épée et un bouclier pour pouvoir passer... »
« Tu réalises que ce que tu me dis est complètement débile et contraire à la sécurité de base, ça veut dire que si un intrus arrive avec une épée et passe… il pourra tout bêtement assassiner l’Arbre… tu es con tout le temps à ce point ou aujourd’hui est une occasion spéciale… ? »
« Ecoutes, c’est pas moi qui fixe les règles, tu te trouves une épée et un bouclier ou tu paies 300 rubis ! »

Link, forcé et contraint, devait aller se trouver son équipement, ce qui n’était qu’à moitié difficile. En effet, Mido, s’il était planté devant l’accès à l’Arbre, comme l’imbécile heureux qu’il était, il ne pouvait par conséquent pas être chez lui, et Link pensa que pour peu qu’il avait oublié de fermer à clé chez lui…

« Et voilà… » fit Link en déverrouillant la porte………. De l’intérieur.
« Mais Link, tu n’as pas honte de rentrer chez les gens en passant par la fenêtre ??!! » s’exclama Navi
« Il avait qu’à oublier de fermer la porte de sa maison, comme d’habitude… »

Link pouvait enfin aller au magasin acheter un bouclier avec l’argent volé. Il lui fallait ensuite une épée… une épée… hmm… le truc avec les kokiris c’est que des épées ils en faisaient, mais ils étaient non-violents (c’était des grand fans de Florent Pagny… oui, je sais…). La logique emmena Link dans un endroit éloigné des habitations kokiri, même que y’avait des fleurs carnivores dont la taille serait bien la première préoccupation que j’aurai si je vivais là-bas, plus que de savoir si tout invité de l’Arbre Mojo a bien pris soin de ne pas oublier son épée et son bouclier (des fois qu’il veuille lui faire une césarienne). Link passa dans un tunnel sombre et… oui, un vrai tunnel sombre, messieurs… pas de ça avec moi, s’il vous plait, c’est une légende sérieuse ici.

Link entra dans la pièce probablement conçue par le savant fou du lot (Saria dans ses heures sombres, probablement, avec un coup d’alcool Mojo dans le nez). Non seulement Link était dans des couloirs étroits, mais en plus une gigantesque boule de pierre finement taillée roulait dans le coin, et il s’agissait de ne pas être au mauvais endroit au mauvais moment. Link avait donc une chance sur quatre, à chaque couloir, de se prendre la boule en plein la face. Assurément, l’œuvre du démon qu’était Saria aux yeux de Link… oui, il se peut que le type vert dont il faisait régulièrement des cauchemars soit en fait une projection de son cerveau symbolisant Saria. Faut comprendre, quand vous avez une fille qui vous court après, vous vous sentez flatté, quand celle-ci est accroc à vous au point d’accourir pour vous voir au lever… vous flippez (sauf si vous êtes complètement cinglé, vous aussi). L’épée était là, perdue dans un coin libre de tout assaut rocailleux, probablement laissée par le dernier aventurier que Saria aurait tourmenté après des heures de tortures insupportables. Link se sentait le devoir de prendre cette épée, afin de venger la mort de son camarade mort face à la servante du malin, il s’agenouilla devant le coffre contenant l’épée, récitant une incantation qu’il avait probablement vu dans un jeu vidéo (vous savez, ces trucs là bousillent le cerveau de notre jeunesse… surtout les Meuporgs)


« Oblivium sempiternum daemonis » mais rien ne se passa, normal on était dans Zelda, pas dans Castlevania. Link se sentit contraint de renouer avec un genre plus Zelda, et décida de soulever l’épée en l’air en la fixant, l’air fier d’avoir trouvé son objet. Personnellement quand je trouve quelque chose je dis « cool » et j’le range dans mon sac, m’enfin bon…

Link revint enfin à Mido, qui l’arrêta une fois de plus.

« Hep là… »
« Non, regarde, j’ai un bouclier et une épée »
Mido inspecta minutieusement l’arsenal
« Hmm… le bouclier ça passe, je reconnais le logo, et je t’ai vu sortir du magasin kokiri avec tout à l’heure… par contre l’épée… je prends pas, c’est contrefait, y’a un « made in Haïroule » marqué au dos.
« Oh, tu sais qu’tu me prends la tête toi »
« Les règles sont les règles… »
« Ah ouais ? et ton épée elle est où… ? »
Mido sortit fièrement son arme
« Ben, là, pourq… »

Sans plus attendre, Link assoma Mido avec le manche de l’épée contrefaite, et prit celle de Mido.

« Maintenant, j’ai une épée… »

Fort de cela, le kokiri se rendit devant l'Arbre Mojo, qui apparemment semblait troublé.

« J'avais dis « pas de neige », Navi... » dit-il
« Oh, pardon, j'ai oublié » ria sottement Navi
« Enfin passons... bonjour Link... tu m'excuseras si j'ai des gaz... »
« Qu'est ce tu veux ? » demanda Link
« Je voudrai te confier une mission sacrée... »
« Ah, enfin un boulot qui me rapportera or, célébrité et femmes! »
« Euh... ouais... enfin bon... comme tu le sais... le monde a été envahi par une maladie terrible... »
« Hein? »
« T'as pas lu les journaux?! »
« Je sais que la crise financière c'est un problème mais de là à dire que c'est... »
« Non, je te parle d'Hyrule... ce royaume est envahi par une malédiction qui m'a moi même atteint... à l'heure où je te parle.. mes forces s'amenuisent... »
« Ca c'est l'âge, tu deviens Alzheimer, tu vas finir par te faire pipi dessus... et bientôt tu boufferas les pissenlits par la racine, et... »
« Tu vas t'taire p'tit con?! »
« Bon, je dois faire quoi... » L'Arbre Mojo ouvra sa bouche
« Tu vas commencer par un lavage d'estomac, j'vais gerber d'la sève à cause de cette pizza... »
« Ah non! Pas question que j'entre dans tes entrailles ! on nous avait promis la sécurité de l’emploi, et je suis contre l’idée d’entrer comme ça dans… »
« Bon, maintenant, tu entres dans mes très vénérables entrailles et tu fermes ta gueule, t'es gentil, merci! »

Râlant, Link entra dans les très véné... les entrailles de l'Arbre Mojo... sans savoir quels maléfices il y trouverait...

_________________
j'ai une grosse passion, tu veux la voir ?


Dernière édition par TechnoWolf le Ven 15 Mar 2013 - 18:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arqsyx
°°°
°°°
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 25
Localisation : Neuilly-Plaisance

MessageSujet: Re: The Legend of Zelda - Ocarina of Time   Mer 13 Mar 2013 - 23:25

C'est tout bonnement excellent ! Même si je suis pas un fan de la série. Et la référence à Oracle of Season caché dans l'intro était sublissime !
Je trouve juste que ça manque un peu de punch (non, pas d'alcool. Quoi que...), mais encore, cest ptet car je suis pas un fan de la série :p .

_________________
/!- It's Boshy Time ! -/!
Revenir en haut Aller en bas
TechnoWolf
°°°°°°
°°°°°°
avatar

Messages : 1235
Date d'inscription : 19/02/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: The Legend of Zelda - Ocarina of Time   Sam 16 Mar 2013 - 12:52

Chapitre II) Chez Momo


Link, ledit Kokiri, entra dans les très vénérables entrailles (...oui oui...) de l'Arbre Mojo tout aussi vénérable. L'arbre Mojo entendait tout ce que Link disait et pouvait donc lui répondre, mais je vous raconte pas les tremblements qu'il faisait. Ne serait-ce qu'au premier obstacle, lorsque Link tenta d'escalader le lierre pour aller sur la plateforme supérieure... (Pensez-y : le lierre pousse aussi à l'intérieur d'un arbre... vous en parlerez à votre professeur de biologie).

- " Aaah... ça chatouille bordel..." dit l'Arbre Mojo
- " Ouais bah je fais d'mon mieux..." dit Link en s'agrippant à un lierre
- " AAaoouuuuh! pas là! c'est ma gorge! c'est ma goooorge!!!"
- " Arrêtes de t'plaindre!"

Link entra dans une pièce, vit un coffre, je vous raconte pas la galère qu'il a eue pour le prendre. Il avait tenté d'abord de le faire tomber de là où il était accroché en secouant les écorces internes de l'Arbre Mojo, ce qui provoqua une réaction physiologique chez ce dernier qui éternua bruyamment. Ensuite Link lança son épée sur le coffre, quelques instants plus tard, le palais de l'arbre saignait légèrement. L'Arbre Mojo décida finalement de laisser Link avoir le trésor, sans se soucier de l'énigme, avant qu'il ne meure par un "bête accident". Link ouvrit le coffre avidement, mais Navi ne put s'empêcher de parler, comme elle avait l'habitude, et attendez-vous à me voir vous dire ça très souvent.

- " Hey ! Écoutes !"
- " Qu'est-ce que tu veux encore ...?"
- " Tu vois, Linkou... c'est le lance pierre que tu vas avoir et..."
- " Linkou...?... hey mais... c'est une tapette à mouche..." constata Link
- " Mais nan..." répondit Mojo "ça c'est mes bonbons à la menthe..."
- " Mais si c'en est une... j'ai pas la berlue!"
- " Linkou a raison..." dit Navi
- " Tu vas arrêter de m'appeler "Linkou", toi?" dit Link
- " Je maintiens que c'est mes bonbons à la menthe " s'obstina Mojo
- " Mais j'aime bien moi, Linkou..." tenta de dire Navi avant de se prendre un violent coup de tapette à mouche
- " T'as vu? t'es sûr que t'as pas confondu les coffres..."
- " C'est pour ça, alors, que j'avais du mal à les mâcher..."

Link, après sa fructueuse découverte, monta un peu plus haut dans l'arbre. Il y vit une grosse toile d'araignée. Avec une sorte de noisette au milieu...

- " Et ça, c'est le mal qui te ronge ça?" demanda Link
- " Non, c'est mon cerveau... j'l'ai pas fait nettoyer depuis longtemps..."

Link eut alors une idée de fou, il prit son élan et se jeta sur la toile, décrochant ainsi la toile, le cerveau, les fonctions nerveuses et vitales de l'Arbre Mojo qui dû "reformater" et le spectacle fut comiquement orné de "NON NE DECROCHES PAS CE TR..AGGAGAGAGAGAG AGA TING PAM BOUM OUAAAAAAAAAAAIS XDXDXDXD lol! je dis lol HAHAHAHAHA et ème dé ère", et d'autres trucs plus difficiles à comprendre comme quoi il voulait jouer à Modern Warfare 3, ou qu'il faudrait qu'il mette son PC sous Windows 8, ou encore que Castlevania Dawn of Sorrow était le meilleur jeu de tous les temps... je sais pas, des trucs complètement stupides, apparemment. Après, donc, une difficile reconnexion, l'Arbre Mojo reprit son calme. Link était tombé dans un endroit sombre avec du liquide qui coulait.

- " Me dis pas qu'je suis où j'pense..." dit Link
- " Ben si tu penses que t'es dans mon intestin... si tu y es..." répondit Mojo
- " Ah j'ai eu peur..."
- " D'ailleurs j'm'excuse mais j'peux plus m'retenir..." un bruit sourd se fit entendre
- " Quoi?!... AAAH DEGUEULASSE!!!"
- " Ah mais, j'suis vieux et incontinent moi!!"

Link continua sa route jusqu'à arriver devant une longue et grande écorce, pas du tout la forme d'un cœur. Pas même en rêve...

- " Bon... je suppose que c'est pas ça, ton cœur, Momo..." dit Link en tapant affectueusement sur l'écorce
- " Euh, non.. parce que ça, c'est ma bite..." répondit l'arbre Mojo
- " Eh bah dis donc, Momooo... t'assure pour ton âge"
- " Ah bah qu'est-ce que tu crois, c'est la qualité Kokiri, c'bois là!"

Link explora de nouveau les crades entrailles du cependant toujours aussi vénérable Arbre Mojo jusqu'à trouver une pièce ressemblant au cœur. Cependant trois pestes mojo lui barrèrent la route. Oui, les pestes mojo, il était temps que je vous en parle : ces trucs-là sont des animaux assez indescriptibles, constamment enfouies dans le sol, et qui ne sortent que lorsque vous êtes suffisamment éloignés pour vous cracher une noix dans la face. Bref, ces créatures sont de violents autistes dont personne ne veut comme animal de compagnie, à part peut-être un grand arbre fou.

Pour vous faire une description plus exacte de la créature, imaginez-vous approchant d'un buisson des plus naturels. D'un seul coup, ce buisson est soulevé par une espèce de grosse créature faite probablement de bois, en forme d'oignon, avec des gros yeux rouges globuleux de tueur psychopathe. Au milieu de leur facies immonde, à la place d'un pif, vous aurez droit à une sorte d'évacuateur en forme de débouche-toilettes ne servant qu'à cracher des noix au premier venu (surtout aux petites vieilles... les malotrus !). D'ordinaire, la peste mojo n'est pas bien difficile à avoir, c'est comme les gobelins ou les racailles, une fois que c'est tout seul, ça fait dans son froc. Il faut tout simplement lui renvoyer sa noix dans la face et la raquette ensuite. Oui, apparemment, la noix Mojo a aussi une fonction balle de tennis parce que, pour la renvoyer vous pointez votre bouclier vers la noix... je suis presque sûr que dans ces conditions, la noix devrait juste s'écraser sur le bouclier et pas ricocher comme une balle de gun 9mm.

Là, c'était plus compliqué : il y avait trois pestes mojo, et il fallait les assommer dans un certain ordre pour pouvoir ouvrir la porte. Link, s'il avait été le joueur crétin que les créateurs de cette légende espèrent que nous soyons, aurait dû bastonner une autre peste pour obtenir le code secret, parce que c'est plus sécurisé de donner le code secret au froussard du groupe, c'est bien connu. L'ennui c'est que Link n'est pas le sombre idiot l'aventurier intrépide et courageux qu'on croirait, et n'avait qu'une envie : sortir de cet arbre pour rentrer chez lui et aller sur Youporn. Link serra donc les trois pestes dans un ordre au hasard, celles-ci commencèrent à le narguer en lui disant qu'il s'était trompé et qu'il devrait recommencer jusqu'à temps qu'il trouve le bon ordre. Avant qu'elles n'aient le temps de rentrer sous terre, Link tenait d'une poignée ferme la tête de chacune d'entre elles.

Quelques instants plus tard, la porte de l'accès au cœur de l'Arbre s'ouvrait, avec Link qui entrait, laissant trois pestes mojo les "cheveux" noués entre eux, gisant au sol après s'être prit ce qui semblait être la raclée de leur vie.

Link entra dans la chambre du cœur, donc, une pièce sombre avec le cœur au milieu, visiblement bien conservé, dégageant même une certaine chaleur. Mais l'ambiance était gâchée par la présence de toiles d'araignées étendue sur toute la pièce, même les murs, et probablement le plafond que l’on ne pouvait pas voir à cause de l'obscurité. Link explora un peu les lieux puis finit par entendre que quelqu'un ou quelque chose bougeait au-dessus de lui, cependant il ne fit rien. Navi l'interpella.


- " Linkou... y'a quelque chose au-dessus de nous..."
- " Je sais..."
- " ... Bah alors?"
- " Quoi?"
- " Tu regardes?"
- " Non..."
- " Pourquoi?"
- " Comme ça le combat se lancera pas et je risquerai pas ma peau pour cette arbre à deux sous..."
- " Comme tu veux mais... l'araignée est déjà descendue..."

Il n'y avait rien de plus vrai, l'araignée était sur le sol, prête à attaquer Link, mais malheureusement pour elle, notre vaillant héros, incapable d'arrêter ce monstre avec la tapette à mouche, avait une autre stratégie des plus efficaces : s'enfuir en criant comme une fillette. L'araignée tenta de poursuivre notre héros dans tous les recoins, mais celui-ci était plus rapide, sauf quand l'araignée trichait et se mettait au plafond pour surprendre Link. Ayant regardé quelques épisodes de Spiderman, Link savait désormais que le prédateur d'une araignée était le scorpion, mais comme il n'avait pas de costume ou d'acide à jeter sur son adversaire, il dû tenter une autre approche de cet insecte. Il s'arrêta net, fixa la créature, dont l'œil alternait étrangement entre le rouge et le vert, et pointa son doigt vers elle en criant.

- " L'aiguille écarlate !!!" ce qui n'eut, bizarrement, aucun effet.
- " Mais tu fais quoi, là ?!" s'écria Navi
- " Ah merde, j'oubliais, j'suis pas né en novembre !!"

Link dût avoir recours à une autre stratégie, si Spiderman ne l'avait pas aidé, un autre film le pourrait sûrement. Il décida donc de saboter le cœur de l'arbre Mojo afin de tout faire sauter et faire une sortie à la Star Wars. Cependant, après avoir détruit le cœur, même sa rapidité légendaire ne fut pas de taille face aux flammes grandissantes, et alors qu'il sentait sa dernière heure venue, il n'eut le temps de prier une dernière fois que le faucon millenium (si si, le faucon millenium) qui passait par là attrapa Link et le sauva in extremis d'une mort atroce. Ce qui n'arriva évidemment pas, et Link fut propulsé par l'explosion hors de l'arbre... et toujours vivant, y'en a qui ont vraiment de la chance. L'Arbre Mojo était... disons... surpris d'une telle réaction en chaîne dans son intérieur... d'autant qu'il s'était endormi pendant le combat et n'avait aucune idée de ce qu'il s'était passé...

L'arbre Mojo accueillit son sauveur.


- " Bravo, héros, tu m'as sauvé de cette malédiction qui... " sauf qu'il n'avait pas remarqué qu'il manquait l'un de ses organes vitaux "mais.. mais que m'arrive t'il... mes forces m'abandonnent..." dit-il soudainement
- " C'est rien, ça te passera" répondit Link
- " Hérooos.. je me meeeeurs..." l'Arbre expira. Link resta indifférent mais Navi, elle, paniqua
- " Liiiinkouuuu!!" cria t'elle "on a tué l'arbre Mojo"
- " C'est pas grave... on a toujours une aide quelque part... je connais quelqu'un qui pourra nous aider..."

Quelques instants plus tard, Link et Navi étaient dans une église, face à un prêtre.

- " Voilà le problème, mon père..." commença Link ".. L'arbre de la demoiselle ici présente est mort... et elle parvient pas à l'accepter... que pourrait-on faire pour qu'il revienne...?"
- " Eh bien..." répondit le prêtre " ... nous pourrions nous unir dans la prière..." Un temps passa
- " Hm-hm..." reprit Link "... et il n'y a rien d'UTILE qu'on puisse faire...?"
- " ... Non..."


Link et Navi retournèrent bredouille dans la forêt...

- " Finalement t'avais ptet raison... il craint c'cureton" conclut Link. Il fut arrêté par Mido
- " Link.. tu as.... tu as.. tu as tué l'arbre moj..." là Link avait peur. Une fée ça va, Mido, le "chef" du village, c'était moins cool, voyant sa vie juridique en danger avec cela, notre vaillant héros fracassa de nouveau le crâne de Mido contre le mur
- " ta gueule! ta gueule! TA GUEUUUULE!!!" puis le jeta dans l'eau et partit en courant, et surtout en hurlant " AAAH! C'EST TERRIBLE! MIDO A TUE L'ARBRE MOJO! IL L'A TUE! BWAHAHAHAHAHA!!!"

A tour de rôle, les Kokiri regardèrent Link s'éloigner en hurlant, Mido sombrant dans la rivière et le cadavre de l'arbre Mojo, puis haussèrent les épaules et reprirent leurs activités quotidiennes.

_________________
j'ai une grosse passion, tu veux la voir ?
Revenir en haut Aller en bas
RetroPigFace
°
°
avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: The Legend of Zelda - Ocarina of Time   Lun 23 Déc 2013 - 18:23

Je viens de lire le chapitre 1, que je trouve honnetement excellent! j'ai adoré les parti avec Mido
A ce Mido..bref c'etais super!
Tu devrais plus parodier les vrai situations du jeu...euhmmm...pour etre plus claire, comme au debut
quand tu parle des activité de la foret comme arracher les herbage planté au pif ou encore les gens qui attende que tu passe a coté d'eux pour t'interpeller en te disant ''appuis sur Z'' x)
bref... go chapitre 2 !
Revenir en haut Aller en bas
TechnoWolf
°°°°°°
°°°°°°
avatar

Messages : 1235
Date d'inscription : 19/02/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: The Legend of Zelda - Ocarina of Time   Lun 23 Déc 2013 - 23:01

Merci c'est sympa =)


du coup il faudrait que je remette à réécrire tout ça. Pour les références au jeu je cherche toujours un moyen d'en placer sans rendre ça trop pj...

_________________
j'ai une grosse passion, tu veux la voir ?
Revenir en haut Aller en bas
Psyhodelik
°°°°°°
°°°°°°
avatar

Messages : 2217
Date d'inscription : 08/05/2011
Age : 35
Localisation : Bondy

MessageSujet: Re: The Legend of Zelda - Ocarina of Time   Jeu 26 Déc 2013 - 12:22

made in Haïroule  Laughing 

Tu me fait tripé  Laughing 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.testmode.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Legend of Zelda - Ocarina of Time   

Revenir en haut Aller en bas
 
The Legend of Zelda - Ocarina of Time
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Retro Game Space :: RETROGAMING :: >>> CONSOLES  :: 5e génération :: Nintendo 64 -
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: